Le Communiqué de presse – PDZA de Lotbinière se poursuit pour une troisième année

Laurier-Station, le 20 février 2019 – Le déploiement du Plan de Développement de la Zone Agricole (PDZA) de Lotbinière se poursuit en 2019 et le plan d’action annuel est inspiré du thème « Valeur ajoutée ».

Réuni en fin d’année, le comité de suivi du PDZA a travaillé à dresser le bilan des actions 2018 et à élaborer le nouveau plan d’action annuel. « Nous nous référons aux objectifs à atteindre d’ici 2020, mais également aux acteurs du milieu afin de mettre en place des actions réalistes qui ont un impact significatif », relate Mme Stéphanie Talbot du CLD de Lotbinière et membre du comité de suivi du PDZA. La sensibilisation à l’agriculture auprès des jeunes, la mise en valeur du programme Arterre, la prise de contact avec les institutions d’enseignement et l’élaboration de circuits à thématique agricole figurent parmi les 55 actions prévues au plan.

« Le PDZA est un outil clé pour le développement des secteurs agricoles, agroalimentaires et agrotouristiques de Lotbinière, des leviers économiques importants pour le territoire. Nous sommes très fiers du travail de concertation réalisé dans le milieu pour soutenir et valoriser nos entrepreneurs agricoles », mentionne M. Normand Côté, préfet de la MRC de Lotbinière.

Rappelons que le plan d’action global a été élaboré à la suite de plusieurs consultations publiques, recherches et sondages en 2016, qui avaient permis de déterminer les grands enjeux dans le domaine agricole, agroalimentaire et agrotouristique dans Lotbinière. La santé économique, les conditions favorables à la relève, l’équilibre des écosystèmes du milieu, le maintien d’une cohabitation heureuse, l’image de marque des denrées produites de même que l’attrait de l’offre agrotouristique étant les dits enjeux.

Pour obtenir tous les détails quant aux objectifs et actions, il est possible de consulter la section PDZA du site Internet du CLD.

Source :
Karine Thomassin
Conseillère aux communications
CLD de Lotbinière
418 728-2205, poste 109

Pour information :
Stéphanie Talbot
Adjointe de direction
CLD de Lotbinière
418 728-2205, poste 108

Vous pouvez consulter le communiqué en version PDF en cliquant ici.

Mise en candidature prix du patrimoine

C’est le temps des mises en candidature pour les Prix du patrimoine. En 2017-2018, vous avez restauré une maison ancestrale ? Réalisé un projet patrimonial ou pour sauvegarder le paysage ? Vous êtes un porteur de tradition ? Présentez votre réalisation afin de faire partie de nos fiers représentants de Lotbinière.

Détails sur http://prixdupatrimoine.ca/

Pour participer, consultez et remplissez ce formulaire.

La date limite pour s’inscrire est le 31 mars 2019.

Pour de plus amples informations, contactez Marie-France St-Laurent.

 

Nicole Guillemette lauréate du concours « Chaudière-Appalaches en œuvres » pour Lotbinière

Sainte-Croix, 24 janvier 2019 – Le Musée Marius-Barbeau de Saint-Joseph-de-Beauce a dévoilé hier soir les lauréats de chaque MRC dans le cadre du concours « Chaudière-Appalaches en œuvres ». C’est la toile intitulée « le cœur est un oiseau » produite par Nicole Guillemette qui a retenu l’intérêt du jury pour le prix dédié à un artiste de la MRC de Lotbinière. La sensibilité de l’œuvre de cette artiste autodidacte lui a permis de se démarquer. Monsieur Normand Côté, préfet de la MRC de Lotbinière, a remis à la lauréate la bourse de 400 $ assortie à ce concours.

Dans le cadre de ce grand concours régional soutenu par le Fonds d’aide au rayonnement des régions (FARR), rappelons que sur invitation du Musée Marius-Barbeau chaque MRC de la région administrative a procédé l’automne dernier à la présélection de ses cinq finalistes. Les œuvres retenues pour représenter la MRC de Lotbinière ont été produites par Nicole Guillemette (Leclercville), Marie Jacques (Saint-Sylvestre), Marlène Robin (Leclercville), Amélie Robitaille (Laurier-Station) et Anita Rodrigue (Val-Alain). Elles seront exposées au Musée Marius-Barbeau jusqu’au 17 février 2019.

Vous pouvez consulter le communiqué de presse complet du Musée Marius-Barbeau en cliquant ici.

Communiqué de presse – Indice de vitalité économique : Lotbinière atteint le premier quintile au Québec

Laurier-Station, le 15 janvier 2019 – L’Institut de la statistique du Québec (ISQ) a récemment publié le plus récent indice de vitalité économique des territoires, qui démontre que la MRC de Lotbinière se positionne favorablement à l’échelle provinciale. Parmi les 104 MRC du Québec, celle de Lotbinière est passée du 23e au 16e rang, faisant en sorte qu’elle fait maintenant partie du premier quintile, soit celui des territoires les plus vitalisées économiquement au Québec.

Notons que quelques municipalités du territoire se classent également parmi le top 100 des localités, soit Saint-Apollinaire au 19e rang du classement provincial, suivie de Saint-Agapit au 39e et Saint-Gilles au 69e rang. « Ce sont de très bonnes nouvelles pour le territoire de Lotbinière. Les efforts de développement économique et de promotion de notre MRC semblent porter fruit. L’est de notre territoire connait une croissance marquée avec la venue soutenue de nouveaux arrivants dans la dernière décennie. On se réjouit de cette excellente nouvelle, mais il ne faut pas perdre de vue que cela aura sans nul doute une incidence sur les futurs transferts gouvernementaux qui pourraient être réduits, alors que certaines municipalités du territoire requièrent cette aide pour maintenir leur vitalité», de préciser M. Normand Côté, préfet de la MRC de Lotbinière.

Ceci s’ajoute à un autre indicateur de l’ISQ publié en décembre, soit l’Évolution du marché du travail dans les MRC. On y apprenait que le territoire s’était taillé une place parmi les dix MRC ayant la plus forte croissance du nombre de travailleurs en 2017 avec une hausse de 2 %, soit deux fois plus que la moyenne québécoise, la plaçant ainsi au 5e rang au Québec.

Rappelons que l’indice de vitalité économique des territoires est la moyenne géométrique des variables normalisées de trois indicateurs, à savoir le revenu total médian des particuliers de 18 ans et plus, le taux de travailleurs (proportion de personnes occupant un emploi) de 25-64 ans et le taux d’accroissement annuel moyen de la population sur cinq ans. Chacun de ces indicateurs représente une dimension importante de la vitalité, soit respectivement le niveau de vie, le marché du travail et la dynamique démographique.

Source : http://www.stat.gouv.qc.ca/statistiques/economie/indice-vitalite-economique/index.html

Source :
Karine Thomassin
Conseillère aux communications
karine.thomassin@cldlotbiniere.qc.ca
418 728-2205, poste 109

Pour information :
Philippe Mailloux
Directeur général
philippe.mailloux@cldlotbiniere.qc.ca
418 728-2205, poste 103

Vous pouvez consulter le communiqué de presse en version PDF (539 Ko) en cliquant ici.

Programmation intermunicipale des Loisirs Hiver 2019

La MRC de Lotbinière produit 3 fois par an un cahier spécial comportant l’offre de loisirs offerte dans nos 18 municipalités.

La Programmation intermunicipale des Loisirs_hiver 2019 est maintenant disponible et les inscriptions sont en cours auprès des différents responsables de loisirs du territoire.Consultez la en ligne ici.

Découvrez également les lieux d’activités hivernales sur le portail de VIVRE EN LOTBINIÈRE.

.Cet hiver… on bouge en Lotbinière.

 

Vivre en Lotbinière – Décembre 2018

Pour connaître les dernières informations citoyennes de votre MRC, consultez le Vivre en Lotbinière-décembre 2018 paru dans le Peuple Lotbinière du 19 décembre.

Collecte des sapins de Noël

Encore une fois cette année, la MRC de Lotbinière et vos municipalités locales s’associent pour vous offrir un service de récupération des sapins de Noël afin qu’ils ne se retrouvent pas au Lieu d’enfouissement technique à Saint-Flavien, mais qu’ils soient plutôt valorisés.

Votre sapin de Noël devra être au point de dépôt de votre municipalité le dimanche 6 janvier 2019.
Cliquez ici pour consulter la liste des points de dépôt.

Communiqué de presse – Réduire l’érosion au champ et protéger les routes en hiver : Faire d’une pierre deux coups !

Québec, le 15 novembre 2018 – Par la présence de haies brise-vent, qui limitent l’érosion des sols, il est aussi possible de rendre plus sécuritaires certaines routes considérées dangereuses en hiver, en limitant l’accumulation excessive de neige et en réduisant la poudrerie. Un projet de 3 ans débute justement dans la région de la Chaudière-Appalaches pour sensibiliser et accompagner les entreprises agricoles, situées à proximité de ces routes, afin d’y implanter de tels aménagements.

Ces plantations linéaires d’arbres et/ou d’arbustes apportent aussi des bénéfices indéniables aux entreprises agricoles concernées. Elles permettent entre autres de réduire l’érosion éolienne l’été, grâce à une protection efficace contre les vents dominants. Des augmentations de rendements des cultures sont aussi attendues, du fait de la réduction des dommages causés par le vent et d’un étalement plus homogène du couvert protecteur de neige dans le champ. Finalement, de telles plantations, lorsque l’on choisit une diversité d’espèces, améliorent également la biodiversité et embellissent le paysage ainsi que l’esthétisme de l’exploitation agricole.

Exemple 1 d’accumulation contrôlée de neige en bordure d’une route grâce à une haie brise-vent
Source : Anne Loeffler, GRCA

Exemple 2 d’accumulation contrôlée de neige en bordure d’une route grâce à une haie brise-vent
Source : André Vézina

La planification et la coordination des plantations (demande de financement, réalisation des plans et devis, commande du matériel et des plants, recherche des planteurs, supervision des travaux, etc.) ainsi que les démarches administratives pour obtenir le remboursement de l’ensemble des dépenses seront prises en charge par le Centre d’enseignement et de recherche en foresterie de Sainte-Foy (CERFO) et FERTIOR, club-conseil en agroenvironnement. Ces deux organismes travailleront en étroite collaboration avec les entreprises agricoles, le MAPAQ, Transport Québec et les municipalités.

Ce projet est financé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, dans le cadre du programme Prime-Vert.

Information :
CERFO a/s Emmanuelle Boulfroy
e.boulfroy@cerfo.qc.ca
418-659-4225, poste 2506

ou

FERTIOR a/s Marie-Christine Gauvreau
marie-christine.gauvreau@fertior.com
418-386-0680

Vous pouvez consulter le communiqué en format PDF en cliquant ici.

Déploiement du service L’ARTERRE dans la région de la Chaudière-Appalaches

Saint-Jean-Port-Joli, le 26 octobre 2018 – Les 9 MRC de la région de la Chaudière-Appalaches et la Ville de Lévis sont heureuses d’annoncer la mise en place du service L’ARTERRE sur tout le territoire de la Chaudière-Appalaches. Les activités sont axées sur l’accompagnement et le jumelage entre aspirants-agriculteurs et propriétaires de terres, de bâtiments agricoles ou agriculteurs sans relève identifiée.

L’ARTERRE couvre chaque MRC et la Ville de Lévis depuis le 15 octobre 2018. Complémentaire aux ressources existantes, il s’agit d’un service de maillage gratuit qui permet de conclure des ententes adaptées à la réalité de chacun. Ainsi, L’ARTERRE peut accompagner dans une variété de situations :

  • Offre et recherche de surfaces cultivables, petites ou grandes, et de bâtiments pour loger des animaux d’élevage, pour de l’entreposage ou pour de la transformation alimentaire complémentaire à la production agricole.
  • Recherche de partenaires pour soutenir une production ou pour la diversifier.
  • Offre et recherche d’aspirants-agriculteurs qualifiés pour les entreprises agricoles sans relève et accompagnement des parties vers les ressources professionnelles dédiées au transfert.

Les propriétaires de terres et de bâtiments, les agriculteurs de la région Chaudière-Appalaches et les aspirants-agriculteurs souhaitant s’y installer sont invités à contacter Geneviève Potvin au 418 291-2252 ou info.ca@arterre.ca. pour en savoir davantage et s’inscrire. Les détails et le répertoire des terres et des aspirants-agriculteurs inscrits à la grandeur du Québec peuvent être consultés sur le Web à www.arterre.ca.

L’ARTERRE Chaudière-Appalaches est issu d’une concertation des 9 MRC de Chaudière-Appalaches et de la Ville de Lévis et est rendu possible grâce au financement du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR) du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation.

Source :
Maryse Fleury, conseillère aux communications et au marketing territorial
MRC de L’Islet
418 598-3076, poste 243
m.fleury@mrclislet.com

Information :
Geneviève Potvin
Agente de maillage régionale Chaudière-Appalaches
418 291-2252
infoca@arterre.ca

Vous pouvez consulter le communiqué en version PDF en cliquant ici.

Vous pouvez également consulter l’article publié dans Le Peuple Lotbinière à ce sujet en cliquant ici.